dimanche 4 novembre 2012

Beneath a steel sky


Aujourd’hui je ne joue plus. Non…ou peu. La vie fait que l’on est à 200 à l’heure et les obligations de feu mon adolescence ont changées. Famille, boulot et dessin of course. Plus jeune je jouais un peu plus. Je n’ai jamais eu de console de jeu…en fait si…une seule que je me suis payé en bossant sur les marchés. C’était une Sega Master System 1 (oui oui avec le jeu fournit, Alex kidd)…Mais j’ai eu en ma possession un Amiga (Commodore 600) et le premier jeu de role que je me suis payé fût « Beneath a steel sky » en 1994…l’univers cyber-punk et les graphismes ressemblant a du comic m’on directement intéressé…bien sûr ! Le jeu était fournit avec un comic justement ce qui pour moi était le calice. Aujourd‘hui les jeunes qui verraient ce jeu ce diraient que c’est affreux mais pourtant moi je l’aime encore. En y rejouant il y a peu, j’ai découvert quelques petites choses qui me font penser que le jeu Fallout ne fût pas le premier du genre. Notamment le LINC. Ces fameux ordinateurs que l’on peu utiliser que l’on retrouve beaucoup dans Fallout…la même interface etc…l’humour noir et parfois trash (pour l’époque) de Joey le robot qui nous accompagne.

Le synopsis du jeu est celui-ci (wiki) : La séquence d'introduction et la bande dessinée fournie avec le jeu racontent les évènements qui précèdent l'aventure : des aborigènes de l'arrière-pays australien recueillent un orphelin ayant survécu à un crash d'hélicoptère et l'appellent Robert Foster, en s'inspirant visiblement d'une étiquette de bière. L'enfant a atteint l'âge adulte quand de mystérieux soldats viennent le récupérer de force, puis annihilent sa tribu. Arrivé en ville, le héros survit à un nouvel accident d'hélicoptère et s'enfuit, déterminé à découvrir les responsables de son enlèvement et du massacre de sa tribu. Robert Foster, c'est-à-dire le joueur, découvre rapidement que ces soldats étaient des membres du service de sécurité envoyé par LINC, l'intelligence artificielle qui contrôle la ville d'Union City. Il frôle encore la mort lorsqu'il croise une seconde fois l'officier Reich, ayant lui aussi survécu à l'accident, et chargé de le ramener coûte que coûte ; à l'issue de cette rencontre, il apprend que son vrai nom est « Overmann ». Le reste de son passé se révélera progressivement pendant l'exploration de cette cité dangereuse où tout le monde est appelé à rester vigilant, et où beaucoup sont suspectés de dissidence ou de sabotage au profit d'ennemis de l'extérieur...

 Bref ce jeu à marquer ma mémoire et en ayant une discussion avec Walter (un passionné de l’histoire du jeu vidéo), je me suis mis en tête de le refaire vu que ce jeu est dans ce que l’on nomme « les abandonware » et donc disponible gratuitement. Notamment ICI :

http://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=71



C’est en redécouvrant le jeu qu’en plus, j’ai découvert que le scénariste du jeu n’est autre qu’un certain Dave GIBBONS, que les amateurs de comics connaissent puisqu’il est le co-auteur du comics qui à marqué une génération à savoir…Watchmen ! Rien que ça…comme quoi le comic est là autour de moi sans que je ne m’en sois rendu compte avant. Bref voici mon premier post sur le jeu vidéo comme je compte parler un peu plus de choses comme cinéma etc sur ce blog…

au prochain post les amigos !...hum ? pour ce post je vais dire les amiga !!! ;)

Aucun commentaire: